Les bienfait de Yoplait   Le Petit plus


Quel rôle le calcium joue-t-il sur nos os ?

Le calcium remplit un rôle essentiel dans la constitution du squelette et des dents :.
De la naissance jusqu’à 20 ans, la quantité de calcium osseux passe de 30 g à 1 à 1,2 kg à la fin de la croissance.
: le squelette se renouvelle en totalité 3 à 4 fois dans une vie. Tous les jours nous éliminons des cellules osseuses, l’équivalent de 500 mg de calcium osseux soit 80% du calcium ingéré. Véritable bâtisseur au moment de la croissance, le calcium est un acteur essentiel du perpétuel renouvellement des cellules du tissu osseux. Comme l’organisme ne sait pas fabriquer le calcium, il est impératif de l’apporter par voie alimentaire. On parle du calcium de « référence » des produits laitiers car son absorption au niveau intestinal et son assimilation par l’os (c’est la « biodisponibilité »), sont spécifiques à cette famille d’aliments : son assimilation atteint un taux record de 30 à 35 %.
Qu’il soit entier, demi-écrémé ou écrémé, la teneur du lait en calcium reste à un niveau très élevé : environ 120 mg de calcium pour 100 ml.


Nos besoins
Pour couvrir nos besoins quotidiens en calcium, nous devons le puiser dans notre alimentation, car l’organisme ne sait pas le fabriquer.
Du fait de ses qualités nutritionnelles, le calcium des produits laitiers doit représenter 2/3 des apports quotidiens. Le tiers restant est complété par les autres aliments, essentiellement l’eau et les végétaux. Afin d’atteindre cet objectif, il est conseillé de consommer au moins un produit laitier par repas.    Qu’il soit entier, demi-écrémé ou écrémé, la teneur du lait en calcium reste à un niveau très élevé : environ 120 mg de calcium pour 100 ml.


Les protéines

Toutes nos cellules (muscles, peau, nerfs, os, vaisseaux etc.) sont composées de protéines : c’est le matériau de base du vivant. Elles ont cependant une durée de vie limitée et doivent être renouvelées en permanence par l’organisme qui les puise dans l’alimentation.

Dans certaines conditions, le besoin en protéines est plus important : durant la croissance, la grossesse et l’allaitement, au cours d’une maladie ou au moment de la vieillesse. Les sportifs de haut niveau ont également des besoins plus élevés, notamment pour entretenir leur masse musculaire. Les recommandations pour un adulte sont de 12 à 15% de la ration quotidienne.

Toutes les protéines n’ont pas la même valeur nutritionnelle. Si celles du lait et des produits laitiers ont une valeur comparable à celles des protéines de la viande, du poisson ou des œufs, elles sont d’une qualité supérieure à celle des protéines végétales. Cette supériorité repose sur leur forte digestibilité et leur composition en acides aminés « indispensables » (unités structurales de base des protéines, obligatoirement apportées par l’alimentation) qui est particulièrement bien équilibrée.


Les Vitamines

Comme les minéraux, les vitamines sont des substances indispensables, mais notre corps ne sait pas les fabriquer (exception faite de la vitamine D), c’est pourquoi elles doivent être fournies par l’alimentation. Chaque vitamine a un rôle bien spécifique notamment sur la croissance, le développement de l’organisme, mais également sur de nombreux mécanismes et fonctionnements.
Le lait et les produits laitiers apportent principalement des vitamines du groupe B, de la vitamine A, ainsi que de la vitamine D.

Les vitamines hydrosolubles (solubles dans l’eau) :
Ce sont les vitamines du groupe B et la vitamine C. Le lait et les produits laitiers sont riches en vitamines du groupe B (excepté le beurre car il contient peu d’eau). Ils renferment notamment :
•    Des vitamines B1 et B2, qui jouent un rôle majeur dans l’utilisation des glucides, lipides et protéines par notre organisme, ainsi que dans le fonctionnement de nos cellules (activité enzymatique).
•    De la vitamine B9, aussi appelée acide folique, qui contribue à la formation des globules rouges et qui intervient dans la fabrication et la transformation des protéines.
•    De la vitamine B12, nécessaire à la formation des globules rouges. Elle participe également à la fabrication des protéines et intervient dans le fonctionnement du système nerveux.
Un quart de litre de lait (250ml) permet de couvrir chez l’adulte :
•    12% des besoins quotidiens en vitamine B1 et B6
•    27% des besoins quotidiens en vitamine B2
•    24% des besoins quotidiens en vitamine B12

Les vitamines liposolubles, c’est-à-dire solubles dans les graisses :
•    La vitamine A
•    La vitamine D

 

Les antibiotiques tuent la flore intestinale. Pendant et surtout après une cure d’antibiotiques, il est fortement conseillé de consommer du yaourt pour entretenir et reconstituer la flore.

 

   
 
carte regions